L’intégration et
l’automatisation des ports




La numérisation transparente de processus complexes grâce à
l’intégration des systèmes et applications informatiques et à la connexion de tous les partenaires.

Situation actuelle

Les ports jouent un rôle central dans la gestion des flux commerciaux, car environ 90 % de toutes les marchandises échangées dans le monde voyagent par bateau au moins une fois au cours de leur cycle de vie. Le déchargement de la cargaison, en particulier, est une tâche très sensible au temps et aux coûts, et qui implique de nombreux acteurs.
C’est précisément l’un des principaux défis des ports à conteneurs, car les conditions doivent convenir à toutes les partenaires impliqués dans la chaîne logistique mondiale et qui en veulent tirer profit. Personne n’aime entendre des mots-clés comme « surcapacité », « faible niveau des transbordement » ou « longs temps de surestarie », ni la compagnie maritime, ni la société de logistique, ni l’opérateur du terminal. Mais il ne s’agit pas seulement de traiter les volumes de fret rapidement et de manière à économiser les ressources. Les exigences posées envers la numérisation des ports jouent également un rôle de plus en plus important dans d’autres domaines.
Les transporteurs, les entreprises de manutention de fret, les douanes et de nombreux autres prestataires de services veulent être informés et tenus à jour en temps utile avec des données fiables. La mise en réseau de tous les acteurs et systèmes impliqués dans l’écosystème portuaire est donc essentielle, non seulement pour planifier plus efficacement et pour réduire les surestaries coûteuses, mais aussi pour pouvoir offrir d’autres services à valeur ajoutée et ainsi contrer la pression concurrentielle entre les ports.

Le défi

Mais comment commencer ? Où sont les leviers qui permettront des affinements ? Les ports à conteneurs sont aujourd’hui confrontés à une complexité comparable à celle d’autres industries :

- l’infrastructure technique existant dans un paysage de systèmes hétérogène est dépassée et souvent n’est même plus entretenue.

- il existe de nombreux processus individuels historiques et donc de nombreuses interfaces, souvent créées manuellement.

- la grande organisation de la communauté portuaire est composée de nombreux acteurs différents, tant à terre qu’en mer.

- les effets externes, tels que la pression de connecter des processus logistiques sans papier ou des horaires électroniques, deviennent de plus en plus nombreux.

Par conséquent, les adaptations prennent trop longues à mettre en œuvre et il faut beaucoup d’efforts pour identifier les effets indésirables sur l’écosystème portuaire. En outre, on manque une vue d’ensemble actuelle de toute la chaîne de processus du terminal ainsi qu’une vue sur les étapes individuelles du processus. Cela a, bien sûr, un impact direct sur la manutention des marchandises et donc sur les temps et les coûts.

Comment relever tous ces défis pour rester compétitif et rentable et, en plus, devancer la forte concurrence ?

Étapes vers l’automatisation des ports

L’objectif n’est pas de remplacer l’infrastructure existante, mais de l’adapter à une complexité croissante et de créer une connectivité entre toutes les parties prenantes de la communauté portuaire afin d’assurer la viabilité continue de l’entreprise. En bref, il s’agit de devenir plus agile, dynamique et analytique. À cette fin, on peut mettre en œuvre plusieurs éléments de base, pas à pas :

Vers l’automatisation du port par une numérisation progressive

1. l’intégration

l’intégration des données et des processus provenant de différents systèmes informatiques avec leurs structures de données individuelles.

Advantages

Plate-forme centrale
La fluidité des processus opérationnels est essentielle dans les affaires quotidiennes. Il faut alors utiliser toutes les données disponibles afin d’en tirer des informations pertinentes pour l’analyse et pour la prise de décision. Pour ce faire, tous les systèmes essentiels, tels que le TCS/PCS, le TOS ou les interfaces de commande des grues, des portiques à conteneurs, des véhicules guidés automatisés (AGV) et des autres machines et équipements – en fait, toute la chaîne de traitement du terminal – sont intégrés et modernisés sur une seule plate-forme centrale.
Amélioration de l'efficacité
Toutes les activités sur le terrain du port ainsi que la coordination des activités au quai de chargement deviennent alors transparentes, les temps d’attente sont réduits et la gestion de l’aire portuaire et des quais devient plus efficace.


2. l’automatisation

l’automatisation des processus et des routines quotidiennes.


Advantages

Saisie facile des données
L’environnement physique des ports à conteneurs est hautement structuré et la plupart des procédures de routine sont plutôt simples et répétitives. Il est donc facile de saisir, de traiter et d’utiliser des volumes de données qui y sont générées pour devenir plus efficace. De nombreuses opérations manuelles – et donc sujettes aux erreurs – peuvent même être éliminées grâce à l’automatisation.
Prospective
Le nombre d’incidents causés par des travaux manuels est considérablement réduit, les performances deviennent plus prévisibles et les opérations portuaires se déroulent plus facilement en évitant les temps d’arrêt.




3. la mise en réseau

la mise en réseau de tous les acteurs et systèmes informatiques de l’écosystème portuaire.

Advantages

Échange rapide de données
a. Le transfert et l’échange sûrs, fiables et rapides d’informations, de documents et de données (EDI ; échange de données informatisées) sont essentiels pour pouvoir agir de manière plus agile sur le marché, mais il est également indispensable d’intégrer toutes les parties concernées. La connexion de « l’ancien monde » au « nouveau monde » de l’IoT au moyen des capteurs crée des données plus intelligentes, un niveau de transparence élevé et, à travers les deux, des processus fluides. C’est la seule façon d’établir la communication et l’interaction pérennes.
Un service amélioré
L’interaction et la collaboration sont optimisées, créant ainsi un meilleur service et donc une valeur ajoutée pour l’ensemble de la communauté portuaire.





4. la transparence

la transparence de l’ensemble du processus et des étapes individuelles.

Advantages

Transparence
Un tableau de bord central offre non seulement de la transparence en temps réel et permet un contrôle proactif de vos propres applications et opérations, mais les informations pertinentes deviennent également visibles et traçables pour tous les partenaires concernés. Ainsi, on pourra optimiser le port lui-même, mais, qui plus est, tout son écosystème.
Prévisibilité
Cela évite aussi les demandes de précisions prenantes et permet une planification à long terme.

La mise en œuvre



La passerelle B2B compacer – la solution simple

Port integration implementation diagram

cliquez pour agrandir
Image de fond ©HHLA / Thies Rätzke

edbic, notre plate-forme intelligente pour toutes les tâches d’intégration de données et de processus, prend en charge les concepts d’architecture orientée services d’entreprise et de traitement des événements. La plateforme fusionne tous les points terminaux, les source de données, les applications, les services, les interfaces et les flux de travail pour en créer un seul processus continu et orchestré.

La bonne nouvelle : Vous pouvez connecter presque tous les systèmes, appareils ou objets de n’importe quel fabricant et de n’importe quelle série. L’état des machines, systèmes, dispositifs et processus est surveillé par la plateforme sans interférer avec l’automatisation et l’infrastructure existantes.

En termes concrètes, cela veut dire : Toutes les données de diverses sources et de formats différentes convergent dans edbic pour que le système puisse automatiser les processus opérationnels de manière intelligente afin d’achever une amélioration pérenne. Notre solution de surveillance, edpem, vous apporte encore plus de transparence à travers l’ensemble de votre chaîne d’approvisionnement en fournissant un tableau de bord qui éclaircit chaque étape du processus. En plus de la surveillance, nous pouvons aussi intégrer des fonctions d’alerte précoce si cela vous intéresse.

L’application est extrêmement polyvalente : edbic lit et enregistre les données de production et les chiffres clés de la commande des machines ainsi que les données de tous les capteurs connectés. Les analyses en temps réel permettent de visualiser, entre autres, l’état et la performance des machines et des systèmes sur le tableau de bord. À tout moment, ces données sont également disponibles pour l’ensemble de la communauté portuaire en réseau.

On peut alors utiliser ces données pour acquérir des connaissances sur un large éventail de questions pour un grand nombre de parties prenantes, mais on peut aussi effectuer un contrôle intelligent dans l’ensemble de l’environnement de production et sur tous les actifs.

Ceci constitue également la base d’étapes ultérieures vers la viabilité future et l’intégration portuaire 4.0.

Les avantages

Notre solution vous aide à améliorer la qualité et la valeur informative de vos données, à accélérer vos processus d’affaires grâce à l’automatisation et à augmenter la vitesse de transmission. Tout cela contribue à augmenter la transparence des processus et à alléger la communication avec les sociétés maritimes, les autorités douanières, les agents de transport et avec vos autres partenaires – ce qui, en fin de compte, réduit les coûts.

Les avantages en bref :
+ minimiser les temps d’arrêt dans le processus opérationnel
+ utiliser au mieux les capacités portuaires existantes
+ réduire les coûts de fonctionnement
+ augmenter la productivité des processus portuaires
+ automatiser les procédures de réservation et autres processus manuels
+ réduire les temps de surestarie
+ gérer les données de manière flexible et réagir aux changements du côté des clients
+ créer de la transparence à travers l’ensemble de l’écosystème portuaire
+ améliorer le service aux partenaires en fournissant des informations en temps réel
+ planifier à l’avance grâce à la transparence tout au long de la chaîne de traitement des terminaux
+ avoir une longueur d’avance sur la concurrence en termes de viabilité future et d’innovation

La procédure

Grâce à notre méthode de projet unique, votre intégration s’effectuera rapidement, simplement et sans heurt en cinq étapes. Les données épurées et les processus efficaces favorisent le succès, pendant que l’intégration progressive et systématique mène au plus haut degré d’automatisation possible.
Port integration step by step diagram

cliquez pour agrandir

Nous aimons entamer vos projets par une étude de faisabilité (POC ; proof of concept) afin que vous puissiez gagner une impression du haut degré d’automatisation et d’intégration prise en charge par nos outils.

Nous garantissons que toutes les transactions des processus d’affaires sont migrées et rétablies au cours des opérations courantes, et que toutes les connexions fonctionnent à la date limite définie.

Nous vous connectons avec vos partenaires commerciaux et nous nous occupons du conseil, de l’implémentation et de l’optimisation des processus. Vous pouvez compter sur notre expertise et notre savoir-faire en matière de gestion du déploiement ! Vous bénéficiez alors de notre portefeuille de services complet, de la première interface jusqu’au destinataire final, et de l’ensemble des prestations sans souci qui lui sont associées.

Nous vous accompagnons au déploiement et nous tenons à vos cotés jusqu’à la fin du projet.

Nous avons standardisé la conception, la mise en œuvre et l’exécution productive des projets de numérisation. Ainsi, nous assurons un déroulement sans heurt de vos opérations. Rien ne s’oppose donc à la mise à jour de votre technologie et à l’intégration de vos systèmes !

Étude de cas client


Lisez ici comment d'autres ports maîtrisent l'automatisation et travaillent sur Port Automation 4.0.



La transformation numérique d’un terminal portauire
 
 

HPC et compacer mettent en œuvre l'intégration informatique pour le dédouanement automatisé de Cuxport
 

Perspective : l’intégration portuaire 4.0 – Faire vivre l’IoT



L’automatisation du port avec edbic crée la base de toutes les étapes ultérieures pour achever la viabilité future et l’intégration portuaire 4.0. Mais que signifie l’IoT 4.0 dans le contexte de l’intégration et de l’automatisation des ports ?

Le tableau de bord permet non seulement de visualiser et d’évaluer les données de tous les systèmes connectés, mais edbic permet également de collecter, de traiter et d’analyser les données de toutes sortes de capteurs montés sur les portiques et grues, les conteneurs, les navires ou les murs de quai.

Grâce à la surveillance des conditions, on peut accéder toutes les informations des systèmes, des machines et des appareils par différents paramètres. Cela garantit une surveillance de l’état précise et en continu. Le personnel de service peut réagir avant qu’un système ne tombe en panne, les indicateurs clés peuvent être surveillés et, par exemple, la réparation de conteneurs défectueux peut être commandée automatiquement. Même l’enregistrement des dommages peut être numérisé à la base des données des capteurs. Le système rend également des informations à temps réel sur, par exemple, l’état et l’utilisation des postes de mouillage, ce qui permet de réajuster la chaîne de processus du terminal de manière plus souple et plus efficace.

Si vous voulez aller plus loin, la maintenance prédictive rend l’utilisation des informations encore plus efficace et détaillée. À cette fin, les données existantes forment la base sur laquelle on peut effectuer des analyses statistiques, reconnaitre des formes et appliquer des algorithmes d’apprentissage machine pour bénéficier de l’intelligence artificielle (AI). Cela permet de faire des prévisions fiables sur la durée de vie et sur les dommages futurs des installations techniques en appliquant des modèles d’usure et en détectant d’éventuelles anomalies, afin de réaliser la maintenance préventive. La disponibilité d’équipements portuaires critiques, tels que les portiques STS et RTG, sera augmentée.

Grâce à l’IoT, les ports sont alors transformés en plateformes logistiques hautement fiables et flexibles. Cela leur permet de gérer des flux physiques prévisibles, d’effectuer des analyses avancées et de planifier le détournement des conteneurs de manière dynamique, puis d’utiliser des ajustements de routage et de vitesse pour tamponner les nombreuses variables du processus logistique global. La gestion proactive de l’ensemble de la chaîne de processus du terminal élargit ainsi le rayon d’action de l’écosystème portuaire pour que toutes les parties prenantes – opérateurs de terminaux, transitaires, entreprises ferroviaires, chargeurs, entreprises de logistique, autorités douanières, etc. – bénéficient d’une valeur ajoutée considérable.

Téléchargements

Vous avez des questions ou vous êtes intéressé ?